Praxis art actuel
Praxis

Intimité/proximité/éloignement Le toucher contemple-t-il les frontières du corps ou au contraire, les disperse-t-il?  Dans le cadre de cette exposition, Rachel Echenberg questionne, par différents supports, notre habileté au toucher acquise par nos expériences, notre environnement et notre culture.

Les photographies, vidéos et interventions présentées dans le projet, s'articulent autour d'une réplique en caoutchouc des bras réels de l'artiste, qui sont attachés derrière son dos, inutiles.  La matière souple des bras-prothèses et leur malléabilité permettent le mouvement et agissent comme perche vers l'autre, comme appât au toucher et à la sensibilité.

Dans ses interventions, Rachel Echenberg, munie de ses quatre bras, déambulera dans la ville de Sainte-Thérèse en approchant les passants afin de déclencher un dialogue gestuel et un échange entre les notions de rapprochement et d'éloignement.  Les prothèses bougeront, oscilleront et s'agiteront pendant que l'artiste les emploiera en même temps pour explorer le monde sensoriel autour d'elle. En galerie, ces actions seront encadrées, soutenues et présentées par des œuvres photographiques et vidéographiques dans une volonté d'expansion de longue durée.

La réalisation de ce projet s'inscrit dans la suite logique du travail de performances de Rachel Echenberg par ses rapprochements avec le concept du costume et par cette façon particulière de traiter l'extension du corps d’une part, dans l'espace public et d’autre part, vers l'autre.

L'artiste tient à remercier Sébastien Worsnip et Maryse Raymond.

Texte: Émilie Bouchard

 

Artistes Christine Comeau, Dominique Sirois, Eric Cardinal, Flutura et Besnik, Médéric Boudreault, Rachel Echenberg , Rino Côté, Vessna Perunovic, Yoyo Yogasmana